Quel est le point commun entre une petite princesse, un sauteur à l'élastique, Rockefeller, un dauphin et des voyageurs malchanceux ?

P1130206

Pour le savoir, il vous aurait fallu participer au dernier déjeuner de l'année au Parvis du Protestantisme, mardi 20 décembre. Dilia Lhardit, metteure en scène de la compagnie Meninas, a usé de sa gentillesse et de son entrain pour convaincre les participants de ce déjeuner de se muer en auteurs-acteurs-metteurs en scène d'un Noël du Parvis plein de fantaisie !

 

P1130159

Passés les premiers regards un peu inquiets, l'hésitation de tous a été balayée par le désir de passer "de l'autre côté" : n'était-ce pas l'occasion pour chacun des habitués des déjeuners de mouiller sa chemise en prenant les risques que l'on abandonne le plus souvent aux orateurs invités ? Oser, se lancer, inventer, agir, rire aussi et se divertir : les ingrédients de la fête étaient de grande qualité, et je crois bien que nul n'a regretté de se prêter au jeu !

Et quel jeu : écrire des récits (inédits, bien sûr !) de... Noël !

Il fut alors question d'un père richissime que l'accident de son fils bien-aimé replongeait dans une humanité retrouvée, rallumant une flamme qu'on aurait pu croire éteinte - message d'espoir, sans aucun doute, qui remet l'humain au centre... Car qui aurait pu imaginer que cet homme suffisant, important et conscient de l'être, persuadé d'avoir "réussi dans la vie", pourrait en un instant inverser l'ordre des valeurs qui étaient les siennes pour mettre à nu son coeur de père aimant, montrant la voie vers une manière de "réussir sa vie" ?

P1130178Le suspense fut aussi au rendez-vous dans un récit haletant mettant en scène un père et son fils (et oui, encore !) assistant à la chute volontaire d'un homme le jour de Noël dans la rivière glacée. Effroi de l'enfant, tétanisé devant le drame qui se noue sous ses yeux, lui qui se croyait protégé des péripéties du monde par le plaisir de la fête. Il était venu essayer sa cane à pèche au bord de l'eau, sous le regard fier de son père, et il est rappelé au réel avec une brutalité inouï... Mais c'est Noël, ne l'oublions pas, alors l'histoire finit bien, et si vous voulez en connaître le dénouement, ne manquez pas de regarder la vidéo de l'instant final dès sa mise en ligne (prochainement !)

Un autre groupe fut dirigé avec énergie par une petite fille de 10 ans et demi, vive et pétillante, dont l'imagination n'attendait que cette belle occasion pour se manifester : elle bâtit son récit avec méthode et opiniâtreté, intégrant nos propositions avec circonspection mais une bonne volonté évidente ! De ce terreau fertile est sorti une fille de roi ou de reine, c'est selon, bien malheureuse d'être tenue recluse dans son palais africain par des parents peu disponibles et soucieux de préserver le rang de leur fille en l'éloignant de la compagnie des autres enfants. Que serait-elle devenue, cette pauvre petite princesse, si un précepteur bienveillant n'était venu d'un pays voisin lui transmettre son savoir ? Et surtout, lui parler de Noël ! Car voyez-vous, Noël, cela ne représentait rien pour elle : jamais l'écho de cette fête n'était parvenu à ses oreille ! Alors, vous pouvez imaginer sa joie et son plaisir lorsque ses parent accèdent à sa requête en acceptant d'inviter tous les enfants du (petit) royaume pour célébrer Noël dans le palais !

princesse

Et puis, nous avons vu arriver un père Noël tropical en traîneau flottant, tiré par des dauphins (véridique !), sous les rires des jeunes acteurs, et que dire de cette famille qui joue de malchance un soir de Noël : oubli des bagages sur le quai d'une gare, panne de la motrice, mais là encore, l'histoire finit bien autour d'un bon feu de cheminée.

P1130218

La palme de l'histoire courte revient au récit (véridique lui aussi) de bons samaritains réunis autour d'un homme blessé qui, soudain revenu à lui-même, fausse compagnie sans un mot à ses sauveurs interloqués.

P1130194

Vous l'aurez compris : le talent et l'audace étaient au rendez-vous, dans une ambiance amicale et détendue !

Le mot de la fin ? Le voici :

JOYEUX NOËL A TOUS !!!

Fabienne Chabrolin


Les vidéos de certains des récits seront mises en ligne très prochainement. Patience !