Le parvis du protestantisme s'est mis à l'heure d'été, ce mardi 26 juin 2012 : quart d'heure marseillais de retard, en début et en fin de rencontre, et une ambiance détendue et festive ! Dilia Lhardit, François Coullaut et Thierry Scholler donnaient le la, dans une classe un peu agitée !

Jeu des mille chocos, remporté brillamment par la table de Nicole, Solange, Philippe, Patrick, etc... Au grand dam de leurs adversaires déconfits !

P1150806

Un peu de concentration...

P1150810

Félicitation aux vainqueurs !

P1150822

Un enthousiasme juvénile !

P1150805

Puis Dilia a tendu son piège : gare à ceux qui pensaient échapper à ses rets ! Les participants sont rapidement répartis en 4 équipes. Un tirage au sort plus tard, chacune détient les codes et règles du jeu : deux papiers tirés donnent le cadre et l'ambiance des vacances à venir !

Car il y a plusieurs manières de vivre les vacances, selon la destination et l'état d'esprit de chacun pendant ce temps de pause. Surtout si vous faites une croisière sur un bateau pris dans une tempête et que le capitaine vous invite à faire des projets. Mais il n'est pas malade, celui-là ? Il ferait mieux de s'occuper des écueils que frôle son navire, au lieu de nous endormir avec ses boniments !

naufrage

Si vous pensez qu'il est aisé de trouver le bonheur sur une île paradisiaque, c'est que vous n'avez jamais lu "Robinson Crusoé", ni "Sa majesté des mouches". Car enfin, ce huis-clos entre soi et soi peut être un enfer, vous ne croyez pas ?...

Pas si sûr, car après tout, nous pouvons choisir de trouver le bonheur sur une île paradisiaque, comme n'importe où, ici et là, pour peu que nous sachions méditer : c'est le sens de cette sorte d'impro-happening auquel nous avons été invités par le deuxième groupe (une minute de méditation, pas une seconde de trop : Marc veillait sur Chronos !)

Mais moi, je me dis que, pour ce qui relève de la méditation, nous sommes tous égaux, mais certains plus que d'autres ! Car enfin, regardez un peu la photo animée ci-dessous : il y avait trois intrus dans ce groupe de quatre concentrés sur la recherche du bonheur ! Et l'on voit bien que seul l'un d'entre eux savait de quoi il parlait !!!

méditation sur le bonheur

Un moment de pure poésie avec Philippe, nous invitant au bonheur...

P1150880

On doit la troisième performance à Marthe et Patrick qui nous ont offert un moment de théâtre de l'absurde cocasse et savoureux, avec des accents de Fernand Raynaud : lorsque Monsieur Partout se rend au Nulleparistan, et s'entend dire dans une pension minable par une hôtelière un peu bornée qu'il n'est nulle part, il y perd son latin, son bréviaire et son calme !

P1150892

P1150893

Enfin, une bande d'excités nous a fait partager le vacarme des rues de New-york, avec ses embouteillages et ses débordements de tous ordres : verbaux, musicaux et professionnels ! Il y a vraiment des gens qui exagèrent, car enfin, se rendre ainsi en Amérique (oui, en Amérique !) et ne pas être capable de penser à autre chose que son boulot, c'est vraiment ballot ! Il fallait le voir, cet agité du bocal, accro de son "téléphone cellulaire", coincé dans sa bulle spéculative, lui qui n'a rien compris de la vie. Les vacances, c'est fait pour se re-po-ser, Monsieur l'agité, se re-po-ser ! Et ça, ça demande du talent, Monsieur !

P1150906

P1150905

Enfin, il y eut quelques blagues et historiettes pour agrémenter la rencontre : merci à André et François de les avoir partagés avec nous...

Et bonnes vacances à tous !