18 octobre 2012

Sacrée beauté !

Il y a un paradoxe assez frappant dans le contraste entre la difficulté à définir la beauté et l'évidence de l'expérience du beau qui s'impose à nous devant une oeuvre d'art ou un paysage bouleversant. C'est pourtant bien ce concept complexe de beauté que Pierre Benedetto* s'est attaché à pister dans le passé, dessinant ses contours changeants, polysémiques devant l'auditoire des déjeuners du Parvis, concentré et attentif, ce mardi 16 octobre 2012. Reprenant à son compte les travaux d'Umberto Eco, en particulier son "Histoire de la... [Lire la suite]